in ,

CPI / Crimes au Darfour : Un autre gros client pour Fatou Bensouda

Le Soudan va remettre l’ex-président Omar el-Béchir à la Cour pénale internationale (CPI), a affirmé ce mardi un haut responsable soudanais.


Publicité L-FRII


Colère de la CPI après le déménagement non autorisé de Laurent Gbagbo !

Omar el-Béchir, âgé de 67 ans, est incarcéré à Khartoum depuis sa destitution en avril 2019. Il est notamment recherché par la CPI pour des crimes au Darfour (ouest), durant un conflit meurtrier qui a éclaté en 2003 avec des insurgés issus de minorités ethniques s’estimant marginalisées.

Omar el-Béchir

“Ceux qui ont été accusés par la CPI doivent y aller”, a affirmé Mohamed al-Taayichi, membre du Conseil souverain soudanais, dans un communiqué.

Trois autres personnes sont poursuivies par la CPI pour les mêmes chefs d’accusation: Ahmed Haroun, Abdelrahim Mohammad Hussein et Ali Kosheib.

Soudan du sud : le gouvernement et les rebelles se mettent d’accord sur le Darfour

Le conflit au Darfour a éclaté en 2003 quand des rebelles issus de minorités ethniques s’estimant marginalisées ont pris les armes contre le régime de Béchir.

Togo, UNREC, recrute,

Togo : SOS Villages d’Enfants recrute (11 février 2020)

A l’ONU, Mahmoud Abbas rejette le plan de paix israélo-américain