CPI-Détention de Blé Goudé malgré son acquittement : ce qu’il aurait confié à un proche

Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo ont été acquittés par les juges de la Cour Pénale Internationale (CPI).

Blé Goudé, Laurent Gbagbo, CPI, Patrice Saraka
Charles Blé Goudé

Malgré leur acquittement, ils sont encore maintenus en détention suite à un recours déposé par la Procureure Fatou Bensouda.

Charles Blé Goudé continue d’échanger avec des visiteurs, dans la salle d’audience de la prison de Scheveningen à La Haye, en attendant l’audience du 1er février 2019.

L’une des dernières personnes avec qui, il a échangé, est Dr Saraka Patrice, son ex-médecin et cadre de son parti, le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep).

Voici ce qu’il aurait confié à ce dernier lors de la visite.

Selon Patrice Saraka, l’ex leader de la galaxie patriotique ne chercherait pas à être libre, mais voudrait l’éclatement de la vérité.

« Je ne cherche pas à être libre ; je veux surtout l’éclatement de la vérité. Tous les moments d’épreuve auxquels je suis confronté depuis mes années étudiants ont été utiles. En particulier, ma détention à la CPI a été un grand moment d’apprentissage, de formation et de transformation. Avec mon acquittement, le procès contre moi a permis au monde entier de découvrir le vrai Blé Goudé différent de celui qui porte le même nom et prénom que moi, celui qu’on avait noirci et présenté sur les chaînes internationales et dans certaines chancelleries. Notre maintien en détention malgré l’acquittement est également utile pour que la vérité soit plus éclatante, pour que les choses se passent tel que Dieu les a prévues. Le 16 janvier ou le 17 janvier ne devrait pas être la fin de notre mission. Ceux qui pensent manipuler ou manœuvrer ne savent pas qu’ils sont au service de l’histoire. Notre libération sera hautement utile à la réconciliation », aurait confié Blé Goudé à son visiteur.

Plus d'articles
Réseaux sociaux : la star Davido révèle les raisons de sa disparition