Plus qu’une dizaine de jours à la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda, pour émettre son avis d’appel à la décision de la majorité des juges de la chambre de première instance concernant l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Lire aussi : Burkina Faso : 5 terroristes abattus par des militaires

Pour les partisans des accusés qui sont optimistes que Fatou Bensouda ne pourra avoir le temps nécessaire pour déposer son document à la mi-septembre, la CPI réitère sa volonté d’interjeter son appel.

IFT

Et c’est le porte-parole de la juridiction internationale qui le confirme ce vendredi à nos confrères de Koaci, invitant les uns et les autres à éviter les spéculations.

« Mme le Procureur a déjà indiqué son intention d’interjeter appel contre la décision d’acquittement de MM. Gbagbo et Blé Goudé. Pour cela elle a demandé une extension du temps nécessaire pour préparer l’appel et la Chambre d’appel l’a accordé un délai supplémentaire », a réitéré Fadi El Abdallah, et d’ajouter. « Il n’y a pas besoin de faire des spéculations. »

Lire aussi : Togo : Orabank recrute pour ces postes (6 septembre 2019)

Selon le calendrier établi, Fatou Bensouda devrait déposer émettre son avis d’appel et de mémoire contre l’acquittement de Laurent Gbagbo et Blé Goudé au plus tard le 16 septembre prochain.

Avec Koaci