in ,

CPI : le premier condamné de la cour libéré

Le 14 mars 2012, s’était ouvert à la Haye, le premier procès de la Cour pénale internationale. Le Congolais Thomas Lubanga, ancien chef de la milice UPC se trouvait dans le box des accusés. Après 14 ans d’emprisonnement, il a été libéré ce dimanche 15 mars 2020.

Nigeria : condamnée à mort par pendaison, une femme prend la fuite à l’annonce de sa peine

Thomas Lubanga a été déclaré coupable des crimes de guerre consistant en l’enrôlement et la conscription d’enfants de moins de 15 ans, et le fait de les faire participer activement à des hostilités (enfants soldats).
Le verdict et la peine avaient été confirmés par la Chambre d’appel le 1er décembre 2014. Il a ensuite été transféré le 19 décembre 2015 dans une prison de la République démocratique du Congo (RDC), afin de purger sa peine d’emprisonnement.



Coup de tonnerre à la CPI : la chambre d’appel prend une lourde décision contre Laurent Gbagbo

Ce fut un grand jour pour la CPI, car plus de dix ans après l’adoption du Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale, elle tenait, enfin, son premier procès.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermeture de la frontière Nigeria-Bénin le milliardaire Aliko Dangote serait-il à l’origine de la situation

Empire commercial : Le milliardaire Aliko Dangote va se lancer dans la production pétrolière

UNETogo-Côte d’Ivoire Faure Gnassingbé aux côtés d’Alassane Ouattara aux obsèques de Charles Koffi Diby

Togo / Côte d’Ivoire : Faure Gnassingbé aux côtés d’Alassane Ouattara pour les obsèques de Charles Koffi Diby