CPI : TV5 Monde attribue le slogan « À chaque Ivoirien son Français » à Blé Goudé ; sa défense menace

Une émission intitulée « 64 MINUTES » a été diffusée par la chaine TV5 MONDE le lundi 26 octobre 2020 à 17 Heures GMT, par le confrère Mohamed Kaci.

Elle avait pour sujet, France – Côte d’Ivoire : une nouvelle ère ? A partir des références temporelles 08 minutes 58 secondes à 09 minutes 07 secondes, le présentateur, en se tournant vers l’un de ses invités sur le plateau pour obtenir son avis, a tenu les propos que nous reproduisons ci-après : « David Mauger, on a le sentiment qu’on est loin comme on vient de l’entendre de ce fameux slogan : « À chaque Ivoirien son Français ». Ce qu’a déclaré CHARLES BLÉ GOUDÉ à l’époque comme slogan, l’ancien bras droit de Laurent GBAGBO ».

La défense de l’ex-leader de la galaxie patriotique proteste contre le media Français. Elle demande à la Direction de la Chaîne de bien vouloir communiquer la vidéo qui a permis à son journaliste d’imputer ledit slogan à son client.

« Dans votre mission d’information, vous n’avez pas le droit de vous affranchir de la vérité établie par la justice internationale à l’issue d’un procès au cours duquel 82 témoins ont été entendus avec des milliers de pièces versées au dossier. À moins de détenir d’autres preuves pour soutenir vos allégations. Monsieur BLÉ GOUDÉ a été blanchi par son acquittement intervenu le 15 Janvier 2019. À défaut de détenir une preuve de l’allégation querellée, je suis en droit de dire que ce comportement du présentateur de l’émission l’expose à une poursuite pénale pour diffamation sur le fondement de l’article 29 al.1 de la loi du 29 juillet 1881, qui définit ladite infraction comme “toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé », indique Me N’Dry Claver.

En considération de tout ce qui précède, il invite le media à apporter un démenti sur les propos attribués à tort à Blé Goudé.

« Votre refus de donner une suite pour le rétablissement de la vérité de l’information nous obligerait à saisir la juridiction compétente pour que force reste à la loi », prévient l’avocat.

Selon KOACI, les confrères occidentaux perdent les pédales quand il s’agit d’évoquer les réalités de la situation socio-politique en Côte d’Ivoire. Mardi, c’est France 24 qui s’illustrait dans un reportage d’incitation à la haine avant de supprimer le sujet sur tous ses supports.

Alors que ce n’est un secret pour personne en Côte d’Ivoire que, l’auteur du slogan, « À chaque Ivoirien son Français », est bel et bien Jean Yves Dibopieu.

Ce dernier avait fait cette déclaration lors des évènements de novembre 2004 après que l’armée française a bombardé l’aviation ivoirienne.

Avec KOACI

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : appel à candidatures de l’ambassade des Etats-Unis à Lomé