La procureure Fatou Bensouda vient de notifier sa décision, a confié une source au sein de la CPI. « C’est juste un document pour indiquer les points sur lesquels elle n’est pas d’accord. Au plus tard le 16 octobre 2019 elle déposera un mémoire plus étoffé », a-t-elle fait savoir.

« L’appel démontrera que la chambre de première instance a commis des erreurs de droit et de procédure qui ont abouti à l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé pour tous les chefs d’accusation», a déclaré dans un communiqué le bureau de la procureure, Fatou Bensouda.



Lire aussi: Sommet de la CEDEAO : les grandes résolutions des chefs d’Etat à Ouagadougou

Rappelons que les affaires à l’encontre de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été jointes le 11 mars 2015. Le procès s’est ouvert le 28 janvier 2016.

Le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I, à la majorité, a acquitté Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges de crimes contre l’humanité prétendument perpétrés en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011.

Nous y reviendrons.

Avec L’infodrome