Crimée : un Témoin de Jéhovah condamné à six ans de prison pour extrémisme

Un tribunal de Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie, a condamné un membre des Témoins de Jéhovah à six ans de prison pour extrémisme, a annoncé le jeudi 5 mars dernier ce mouvement religieux.

Sergueï Filatov, père de quatre enfants, est « le premier des Témoins de Jéhovah à être condamné en Crimée pour les soi-disant activités extrémistes », a déclaré dans un communiqué Jarrod Lopes, porte-parole mondial du mouvement religieux, en dénonçant une affaire « montée de toutes pièces ».

Sergueï Filatov avait été arrêté une première fois en novembre 2018, à l’issue des perquisitions à son domicile impliquant « plus de 35 officiers des forces de l’ordre », dont « plus de la moitié étaient des soldats armés des forces spéciales », a affirmé le mouvement religieux, en précisant qu’à l’époque, il avait été relâché après un interrogatoire.

Monnaie Unique : L’économiste togolais Kako Nubukpo chez les Francs-maçons français

Les Témoins de Jéhovah ont été interdits en avril 2017 par la Cour suprême russe et leur mouvement est désormais considéré comme « extrémiste » par le ministère de la Justice.

Mouvement fondé dans les années 1870 aux Etats-Unis par Charles Russel, les Témoins de Jéhovah se revendiquent du christianisme et se considèrent comme les seuls à restituer un christianisme des origines. Ils sont régulièrement accusés de dérives sectaires.

Similaires