Crise au Sénégal : Emmanuel Macron voulait-il envoyer des militaires français à Dakar ?

Selon plusieurs sites, le président français, Emmanuel Macron, aurait publié un tweet la semaine dernière appelant au calme suite aux heurts qui ont eu lieu à Dakar (Sénégal).

Il y annonçait un déploiement de “1500 […] forces de l’ordre” françaises dans le pays. Il s’agit d’un faux tweet. Le compte Twitter du chef d’Etat n’affiche aucun tweet publié à cette date au sujet du Sénégal.

Un porte-parole de l’Etat-major français a confirmé à l’AFP qu’aucun “renforcement” du contingent actuel de 350 soldats français dans le pays n’était prévu.

Ousmane Sonko a été arrêté sur le chemin du tribunal où il devait être entendu sur des accusations de viols. Son arrestation sur le trajet, à la mi-journée, pour trouble à l’ordre public, a provoqué des confrontations violentes dans le quartier populaire de Colobane, aux alentours des locaux de gendarmerie où il était censé être retenu et dont des blindés protégeaient les accès.

Plus d'articles
Tina Glamour, la mère de DJ Arafat, dément l’incendie de sa maison