in ,

Cristiano Ronaldo : cette nouvelle polémique qui pourrait lui coûter cher

Eloigné des terrains depuis le 11 octobre dernier, la star portugaise de la Juventus Cristiano Ronaldo fait toujours parler de lui et pas que du bon côté.

En effet, après son altercation avec le ministre italien des Sports, Vincenzo Spadafora, sur le sujet du non-respect des consignes liées au Coronavirus, la star de la Juventus défraye une nouvelle fois la chronique.

Contrôlé une nouvelle fois positif au COVID-19 et donc absent pour le choc face au FC Barcelone en Ligue des Champions qui s’est soldé par une défaite de son club, Cristiano Ronaldo avait écrit sur Instagram : « Je me sens bien et en pleine forme, Forza Juve ! ».

Il a ensuite ajouté : « Le PCR (nom de l’un des tests de dépistage du COVID-19) c’est des conneries ! ». Un commentaire rapidement effacé, mais qui n’a pas manqué de faire réagir en Italie, où l’épidémie du coronavirus fait toujours rage.

« Il est jeune, fort et riche, il peut ne pas croire au virus »

C’est notamment le cas de Roberto Burioni, virologue italien, qui a repris une capture d’écran du commentaire de Cristiano Ronaldo sur Twitter.

« Je souhaite la bienvenue à Cristiano Ronaldo dans la grande famille des virologues », a-t-il écrit sur le réseau social. « Il nous sera très utile lors du prochain match contre les ophtalmologues ».

Ce jeudi, c’est le directeur du secteur maladies infectieuses du célèbre hôpital Sacco de Milan, Massimo Galli, qui a tapé sur le numéro 7 de la Juventus. « Il est jeune, fort et riche, il peut ne pas croire au virus », a-t-il déclaré, lors d’un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport. « Si la situation n’était pas si dramatique, on pourrait en rigoler. Les personnes comme lui, qui sont très suivies, ne devraient pas créer ce genre de problèmes ».

Forcément, la vidéo d’un Zlatan Ibrahimovic exhortant aux bons comportements en cette période de crise sanitaire, n’ont fait que mettre Cristiano Ronaldo dans une situation des plus délicates.

« Cristiano Ronaldo souhaite tout casser » 

Au sein de la Juventus, on semble toutefois vouloir rapidement éteindre cette polémique croissante. Déjà mercredi soir, en marge de la rencontre face au FC Barcelone, le vice-président Pavel Nedved a calmé les choses. « Je comprends ce qu’il est en train de vivre et les difficultés qu’il rencontre actuellement », a expliqué Nedved, au micro de Sky Sport Italia. « Il va bien et il souhaite tout casser et ne pas rater ce genre de matchs ».

Du côté de Cristiano Ronaldo aucune réaction pour le moment, sauf une vidéo postée quelques minutes avant ce match de Ligue des Champions sur les réseaux sociaux, où il exhortait ses coéquipiers.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Québec : un suspect dans une attaque à l’arme blanche arrêté

Maroc : quand le roi Mohammed VI gâte son fils Moulay Hassan