Très effondrée par la disparition brutale de Houon Ange Didier, plus connu sous le nom Arafat DJ, le 12 août 2019 dans un accident de la circulation à Cocody-Angré, Carmen Sama tente de reprendre goût à la vie.

Tina Glamour et le jeune chanteur Shanaka amoureux ?

Elle a lancé récemment une marque de vêtements pour enfants dénommée “Rafna”. Carmen Sama en a fait l’annonce sur son compte Instagram. “Rafna est une ligne de vêtements pour enfant qui est née de la volonté de mon défunt époux, DJ Arafat. C’est donc dans l’idée d’immortaliser notre amour qui a donné naissance à cet enfant que nous avons eu l’idée de créer une marque de vêtements qui s’appellerait ainsi. C’est pourquoi après la disparition de mon époux, j’ai décidé de matérialiser cette idée que nous avions eue ensemble dès les premiers jours de la naissance de notre fille. C’est pour moi, une façon d’honorer sa mémoire”, a expliqué la “lionne” du patron de la Yorogang.

Côte d’Ivoire : En publiant le succès de sa fille qui a obtenu un diplôme en Écosse, le ministre de l’enseignement s’attire la foudre des internautes

Malgré ses explications, des voix se sont élevées pour critiquer cette action de Carmen Sama. Des internautes ont cru bon d’interpeller la mère de Rafna qui, selon eux, expose la petite fille au lieu de la protéger. On se souvient que Souleymane Kamagaté, alias L’Homme Saga, avait encouragé la veuve d’Arafat dans son nouveau projet, l’invitant à ne pas tenir compte des critiques. C’est au tour du révérend Camille Makosso a volé au secours de Carmen à travers une publication sur les réseaux sociaux.

“Je demande à tous ceux qui demandent à Carmen, épouse de feu Arafat DJ, de ne pas utiliser l’image de son enfant qu’elle a porté pendant 9 mois de bien vouloir voter un budget pour lui verser pendant 18 ans”, a écrit le “général”. Le frère ainé de Lolo Beauté a salué la génitrice de Rafna, “un modèle de femme intelligente dotée d’un esprit de la haute marmaille qui veut assurer l’avenir de sa fille”.

“Si vous ne voulez pas aller payer habits pour l’encourager alors de grâce taisez-vous, car elle au moins refuse d’être une mendiante comme certaines veuves, mais une battante”, a-t-il recommandé.

Avec Afrique-sur-7