Cuisine : les astuces des Italiens pour réussir les pâtes à tous les coups

La cuisson des pâtes ? Fastoche : de l’eau et du sel, et le tour est joué ! Oui, cela semble facile, mais ce n’est pas toujours haut la main que l’on s’en sort. En effet, pour certains, c’est l’angoisse car il arrive qu’on se retrouve avec un truc trop cuit ou mal cuit. Comment s’y prennent donc les Italiens pour faire mouche à tous les coups ?

Juste volume d’eau

La cuisson des pâtes, plat emblématique du patrimoine culinaire italien, est un art que maîtrisent les Italiens. Pour avoir un bon rendu, il est important de respecter les justes proportions : un litre d’eau et 10 grammes de sel par portion de 100 grammes de pâtes (soit ce que mange une personne), indique la règle. Nul besoin de sortir la balance et le verre doseur, la cuisine méditerranéenne étant rarement au gramme près, souligne Cnews.

Cuisson al dente

Pour éviter des pâtes qui collent, pas très agréables en bouche, une méthode : la cuisson « al dente », c’est-à-dire moelleuses et fermes. En plus d’éviter la perte de la plupart des nutriments, contrairement aux pâtes qui collent, cette astuce permet une petite résistance « sous la dent ». Comment s’y prendre ? Rien de plus aisé : il suffit de considérer le temps de cuisson le plus court indiqué sur l’emballage ; utiliser un minuteur pour être précis avant de plonger ses pâtes dans l’eau bouillante.

Plus d'articles
Togo : Kako Nubukpo choisi par Faure Gnassingbé pour ce poste