in ,

Danemark : un imam organise un divorce selon la charia et provoque un esclandre

Un acte de divorce élaboré selon la charia par un imam fait polémique au Danemark. Selon Berlingske Tidende, le maire de la ville danoise d’Odense vit actuellement «un mauvais conte de fées en plein XXIe siècle».

Le document de divorce, en arabe, fait trois pages. Il stipule que la femme souhaitant divorcer a accepté une série de conditions basées sur la charia notamment, le paiement de 75.000 couronnes (près de 10.000 euros) à son ex-mari, correspondant à la dot du mariage, la perte de la garde de ses deux enfants si elle trouve un autre homme, si elle déménage à plus de 130 kilomètres de son ancien domicile de Vollsmose ou si elle adopte un comportement qui porte atteinte à son honneur et à celui de sa famille. Dans le cas où «elle n’enseigne pas le Coran à ses enfants, la langue arabe et ne leur apprend pas à prier cinq fois par jour», le divorce sera annulé.

Cette histoire fait scandale dans le pays. «Cette violence psychologique, perpétrée au moyen de la charia, est inacceptable […]. Cette femme n’a pas divorcé, elle est soumise au contrôle de son mari et de son imam», a réagi le maire Peter Rahbæk Juel, qui a d’ailleurs porté plainte au nom de la commune contre l’imam pour «violences psychiques» à l’encontre de cette femme, délit passible d’une amende et de trois ans de prison. «Il est important d’envoyer un signal clair aux imams et aux prédicateurs qui pratiquent la charia pour leur rappeler qu’elle est punissable au Danemark», a-t-il ponctué. Pour le ministre de l’Immigration Mattias Tesfaye, rapporte Sputnik, ce document est absolument «choquant».

Cet imam controversé aurait mobilisé des croyants en Égypte, au Liban et en Syrie pour former un mouvement de protestations contre la publication de 12 caricatures de Mahomet publiées dans le quotidien danois Jyllands-Posten fin 2005.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Donald Trump : “Un plat de purée sur la tête”, les hallucinantes révélations de sa nièce sur sa vie privée

Covid-19 : soigné dans une chambre stérile, un homme contracte pourtant le virus