Davido : ”Lorsque vous êtes en Amérique, on vous fait croire que l’Afrique est une zone interdite”

L’artiste nigérian Davido a fait une nouvelle sortie qui a ouvert les yeux à ses fans. Il s’est confié sur un fait qui lui est arrivé aux États-Unis, alors qu’il n’avait que 24 ans.

Davido a ouvert les yeux à ses fans, par rapport à l’idée qu’ils se font des États-Unis d’Amérique. Et selon ses dires, cet endroit est loin d’être un paradis.

L’artiste a confié avoir été victime d’une injustice à cause de la couleur de sa peau. Parce qu’il s’est acheté une maison, il a reçu la visite des policiers qui lui ont fait passer une séance d’interrogatoire avant de s’en aller.

L’artiste a fini son allocution avec un conseil à ses fans africains par rapport à la manière dont ils sont perçus par l’État américain.

« Quand j’ai acheté ma maison aux États-Unis à 24 ans, j’étais le seul africain dans ce quartier, alors j’ai emménagé et deux jours plus tard, des détectives sont arrivés chez moi.

Ils ont fouillé toute la maison et m’ont demandé ce que j’exerce comme métier, parce que j’avais acquis la maison au comptant. Je n’ai aucun problème avec les autorités, mais cela pourrait être choquant.

Je ne dirai pas que c’est du racisme, c’est comme ça qu’on leur a lavé le cerveau. Lorsque vous êtes en Amérique, on vous fait croire que l’Afrique est une zone interdite ».

Similaires