De nouvelles mesures pour l’Enseignement supérieur au Togo

De nouvelles mesures pour l’Enseignement supérieur au Togo
Le Ministre Broohm, en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Le Conseil des Ministres a adopté ce mercredi 06 janvier à Pya, un avant-projet de loi d’orientation de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en République togolaise, sous la présidence du chef de l’État, S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé.

Un avant-projet de loi qui a pour but d’instaurer une réglementation générale du  secteur de l’Enseignement supérieur, et de donner un élan à la recherche scientifique, ainsi qu’à l’innovation technique, technologique et culturelle, a précisé le communiqué sanctionnant les travaux.

Il répond également, poursuit le communiqué, au défi actuel de la mondialisation ; promeut le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC), leur introduction comme outil de formation à distance face à la massification des effectifs dans les universités ; et l’harmonisation des politiques de l’Enseignement supérieur, basé sur le système LMD (Licence-Master-Doctorat).

Cette décision s’inscrit dans la ligne droite des ‘directives des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA pour une nouvelle vision de l’Enseignement supérieur, ainsi que des recommandations du Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement Supérieur en Afrique de l’Ouest (RESAO), et du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES)’, a-t-il ajouté.

Plus d'articles
NASA : canulars téléphoniques des astronautes depuis Crew Dragon de SpaceX