Dans un entretien accordé jeudi aux médias d’Etat Français, le président Béninois a révélé que le transfert des réserves des pays de l’Uemoa auprès du trésor français a été acté.

Une ambassadrice ‘limogée’ de l’Union africaine à cause de ‘ses critiques contre la France’



Patrice Talon est allé plus loin en soulignant : « Nous sommes tous d’accord là-dessus à l’unanimité pour mettre fin à ce modèle (…) Psychologiquement, par rapport à la vision de souveraineté, et de gestion de sa monnaie, il n’est pas bien que ce modèle continue, parce que, c’est également la vision du monde par rapport à une monnaie à un pays et un élément important par rapport à la valeur de la monnaie. »

Des propos qui ont fait réagir le ministre français de l’économie, Bruno Le Maire, qui précise que ce n’est pas à la France de faire des propositions ou d’imposer quoi que ce soit.

EdF : Karim Benzema international avec l’Algérie ?

« Il y a une condition, elle est impérative. Et cette condition, c’est que la proposition vient des Etats membres de la zone FCFA. Ce n’est pas à la France de faire des propositions ou d’imposer quoi que ce soit », a précisé l’argentier, avant de poursuivre.

« Nous sommes là pour aider. Pour garantir le maximum de stabilité. Nous sommes là pour que les Etats membres puissent se développer. Pour qu’ils réussissent économiquement. C’est le cas de beaucoup d’entre eux. Si une majorité d’Etats membres de la zone FCFA veulent avancer vers une réforme ambitieuse. Nous répondrons oui. C’est ce que nous avons toujours dit », a poursuivi M. Lemaire et de souligner. « Mais l’initiative appartient exclusivement et souverainement aux Etats membres de la zone franc. »

Avec Koaci