Décapitation de Samuel Paty : la collégienne à l’origine de l’attentat avoue avoir menti

Du nouveau dans l’affaire d’assassinat horrible du professeur Samuel Paty.

En effet, la jeune fille qui avait affirmé que le professeur avait fait sortir les élèves musulmans du cours pour projeter les caricatures de Charlie Hebdo, avait menti.

Après avoir été fidèle pendant longtemps à ses premières affirmations, la collégienne de 13 ans a finalement reconnu avoir menti dans ses aveux.

« Je n’étais pas là le jour des caricatures », a admis la collégienne lors de sa mise en examen pour « dénonciation calomnieuse » le 25 novembre 2020.

Cette dernière aurait alors dû manquer d’inventer l’histoire que son père, Brahim Chnina, a partagée sur les réseaux sociaux que Samuel Paty aurait peut-être échappé à sa décapitation.

 


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Grand P : gros coup dur pour l’artiste ; est-il en deuil ?