Crédit Photo : Twitter / FYI

Décès de TB Joshua : une guerre de succession prend en otage l’église

Temitope Balogun Joshua était vénéré par des personnes du monde entier et des dizaines de milliers de personnes assistaient à ses services hebdomadaires.

La montée en puissance du prédicateur charismatique à la fin des années 1990, a coïncidé avec l’explosion des programmes de « miracles » présentés à la télévision nigériane par divers pasteurs.

Son ministère prétendait guérir toutes sortes de maladies, y compris le VIH/sida, et attirait des personnes du monde entier.

Surnommé le « Prophète » par ses adeptes, il dirigeait la chaîne de télévision chrétienne Emmanuel TV et a souvent effectué des tournées en Afrique, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Amérique du Sud. M. Joshua est issu d’un milieu pauvre et a été élevé par son oncle musulman après la mort de son père chrétien.

Son épouse, Evelyn Joshua, qui a été nommée superviseur général de l’église, a affirmé que son défunt mari a fait passer l’église d’une assemblée de huit membres à ce qu’elle est aujourd’hui.

Nouveau leadership

Par ailleurs, ses enfants, Sarah Joshua, Promise Joshua et Heart Joshua, ont décrit leur père comme « un homme au dévouement formidable ». Evelyn, l’épouse du défunt prophète va le succéder à la tête de la méga église.

Un grand nombre de fidèles et de pasteurs de cette église du prédicateur T. B. Joshua conteste la succession autoproclamée de la femme du défunt Pasteur et fondateur.

Ils affirment que la femme du Pasteur n’avait jamais été ordonnée « Pasteur » par son défunt mari et qu’il revenait à l’un de ceux qui avaient été ordonnés, d’assurer le nouveau leadership de l’Église. Dans les jours à venir, nous en aurons plus sur cette affaire de succession.

Avec actucameroun.com

Plus d'articles
Gambie-Gabon : la CAF promet d’enquêter sur l’incident à l’aéroport de Banjul avant le match