Un programme de jeûne de 30 jours a coûté la vie au pasteur Brighton Samajomba, âgé de 37 ans, membre de l’église «Heaven Is My Home» à de Kazomba en Zambie, a-t-on appris ce jour.

Lire aussi : Nigeria : la mariée tombe évanouie après les révélations de l’ex-copine de son fiancé le jour du mariage



Le pasteur Brighton Samajomba, a été retrouvé mort par sa femme au début du 20e jour de son jeune sur les 30 jours qui étaient au programme, rapportent des médias locaux. Le pasteur intercédait pour sa famille et des membres de son église.

 La mort du pasteur Samajomba a été confirmée par son frère Reagan Samajomba. Ce dernier a révélé que son frère aimait ce genre de défis pour témoigner sa foi.

Lire aussi : Un collectif de végétaliens proteste contre des œufs de poules victimes des viols des coqs

Auparavant, le pasteur Samanjomba avait participé à de nombreux autres programmes de jeûne annuels de 90 jours au cours desquels il n’avait qu’un seul repas le soir, souligne The Sun.

«Je dirais qu’il est mort au petit matin, parce que ma sœur et sa femme étaient là et se relayaient pour le surveiller. Ma belle-sœur l’a surveillé jusqu’à minuit. Puis elle a décidé de se reposer. À son réveil, ils avaient tendance à partager leurs rêves en tant que couple. Alors, elle voulait partager son rêve avec son mari. Mais quand elle a essayé de le secouer, il ne répondait pas. Il a donc été conduit d’urgence à l’hôpital où il a été déclaré mort à son arrivée », a indiqué son frère.

Lire aussi : Un système d’exploitation russe pour remplacer Google sur les téléphones Huawei

« La seule consolation que nous ayons en tant que famille est la façon dont il est mort parce qu’il était en communion avec le Seigneur », s’est consolé Reagan.