Décès horrible d’un jeune dans un « gbozo » ivoirien ce jeudi

Le jeudi des insociables a encore laissé un compagnon sur la route. Au cours d’une parade, un jeune homme est mort d’une chute d’un mini car communément appelé gbaka, à Abobo, comme constaté sur place par KOACI.

De ces gestes acrobatiques et abracadabrantesques sur des mini-cars de transport en commun, c’est le triste spectacle qui nous est donné de voir chaque jeudi dans toutes les communes de la capitale économique Abidjan au sortir d’un mariage traditionnel et musulman. Et quel que soit l’issue de ces parades à haut risque, les adeptes s’en donnent à cœur joie dans l’impuissance des forces de l’ordre.

He bien ce jour à Abobo quartier Habitat vers 10 heures, ces paradeurs fous ont à nouveau perdu un membre, comme on s’y attend le plus souvent. Un jeune homme d’environ 22 ans est mort d’une chute, alors qu’il se trouvait au-dessus d’un “gbaka d’enjaillement”.

Lire aussi: Un Béninois faiseur de porte-monnaies magiques délogé pour 6 mois d’impayés de loyer

Triste et de manière horrible en effet, la victime qui est décédée sur place s’est vue passer dessus dans sa chute par ledit véhicule de joie, sans qu’il ne marque d’arrêt.

La police du 15ème arrondissement qui n’a alors pas trouvé de responsable à la déclaration du drame, a autorisé ce jour le transfert de la dépouille par les pompes funèbres.

Depuis des années de telles conséquences sont fréquentes. Mais qu’à cela ne tienne, les paradeurs n’en démordent jamais.

Plus d'articles
Togo / Accidents au port de pêche de Lomé : le gouvernement compatit et insiste sur les mesures de prévention