Décès tragique de DJ Arafat : accusée de tout sur le web, la Franc-Maçonnerie s’indigne !

Le décès de l’artiste ivoirien Ange Didier Houon, alias Dj Arafat, a nourri toute sorte d’intoxication sur le web ces dernières semaines. Et les Francs-maçons n’étaient pas épargnés par des allégations diverses.

Lire aussi : 500 kg de cannabis portés disparus, les policiers accusent des souris

D’ordinaire discrète, mais au regard de l’ampleur des condamnations de tout ordre vis-à-vis de la mort de l’artiste DJ Arafat, la franc-maçonnerie ivoirienne, officieusement, par la voix de francs-maçons de la grande loge de France contactés par nos confrères de Koaci, s’indigne des préjugés dont elle fait l’objet.

Des supputations qui servent à certains sur internet pour ternir son image en l’associant à de sombres scenarii et pratiques bien loin de ses fondamentaux humanistes et progressistes datant du 16e siècle.

Lire aussi : Juventus : étonnant geste de Cristiano Ronaldo après son but (vidéo)

Si aucun rassemblement de francs-maçons ne s’est tenu à Abidjan dans la période du décès et des obsèques de l’artiste, contrairement à des inepties diffusées sur les médias sociaux américains, DJ Arafat n’était ni de près ni de loin associé à la franc-maçonnerie, là encore contrairement à ce que certains ont osé diffuser, indique Koaci.

«De mémoire, il n’a jamais été question qu’il intègre notre loge, moi-même j’avais une vague idée du personnage, ce n’était pas mon style de musique, mais une chose m’apparait sûre, il ne répondait en rien aux critères pour être initié à la franc-maçonnerie » aurait confié un interlocuteur initié, membre de la grande loge de France en Côte d’Ivoire, au site.

Lire aussi : Côte d’Ivoire / Bénin : visite express de Patrice Talon chez Alassane Ouattara

De toute évidence, la franc-maçonnerie, organisation sans nul doute victime de son particularisme lié au secret, méconnue de fait par ceux-là même qui bien souvent en parlent, s’est invitée dans le vomi populaire qui inonde internet par le fait que le chef de file de la Grande loge de France en Côte d’Ivoire, une des principales branches dans l’espace francophone avec le Grand Orient dont Guillaume Soro est membre, n’est autre que le ministre Hamed Bakayoko.

Lire aussi : Togo : Concours fonction publique / Ministère de l’Agriculture : les présélectionnés et date des épreuves écrites connus

Un possible malheureux amalgame fertilisé par les diatribes du jeu politique local en vue de la présidentielle de 2020 qui a frappé de plein fouet le ministre Bakayoko, connu pour sa générosité, qui s’est dévoué, au-delà de ses fonctions et costumes, pour organiser au mieux les obsèques de celui qu’il considérait comme un fils.

Notons aussi que, pour alimenter leur thèse, les intoxicateurs du net sont allés jusqu’à confondre, via un montage photo, le représentant de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, l’allemand Jobst von Kirchmann en plein recueillement devant la dépouille de DJ Arafat, et un franc-maçon anonyme à la photo prise au grès des recherches, sur internet.

1Décès tragique de DJ Arafat accusée de tout sur le web, la Franc-Maçonnerie s'indigne !
Le montage photo (Jobst von Kirchmann en haut et un franc maçon anonyme en bas)

Enfin, autre ineptie de taille relevée dans cette période de toutes les dérives, ajoute Koaci, celle au sujet du président Alassane Ouattara qui, lui, n’a jamais été, de près ou de loin, franc-maçon, tout comme Henri Konan Bédié, Robert Guei ou Félix Houphouet Boigny, de quoi taire le lieu commun de l’affirmation qu’il faille être franc-maçon pour devenir président de la République.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : les braqueurs du Grand marché arrêtés