Décès tragique d’Olivier Dassault, député et riche héritier de la famille Dassault, dans un crash d’hélicoptère ce dimanche

Olivier Dassault, un des héritiers du groupe Dassault aviation producteur des Falcon, Mirage et Rafale, et l’une des premières fortunes de France, est mort dimanche dans le crash d’avion de son hélicoptère près de Deauville en France.

Le président Emmanuel Macron a rendu hommage à M. Dassault, qui était député du parti Les Républicains (LR, droite) et était âgé de 69 ans.

« Olivier Dassault aimait la France. Capitaine d’industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l’armée de l’air : sa vie durant, il ne cessa de servir notre pays, d’en valoriser les atouts. Son décès brutal est une grande perte », a écrit le président dans un tweet.

De sources proches de l’enquête, le pilote de l’appareil est également décédé dans l’accident qui s’est produit vers 18 h locales à Touques, près de Deauville sur la côte normande. De même source, il n’y avait personne d’autre à bord.

« On ouvre une enquête judiciaire pour homicide involontaire. Je suis sur site, il fait nuit. Les investigations techniques ne débuteront que demain. On procède aux actes relatifs aux corps », a déclaré à l’AFP Delphine Mienniel, procureur de la République de Lisieux, confirmant le décès de M. Dassault et du pilote.

Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la Sécurité de l’Aviation civile a indiqué dans un tweet que l’appareil, un Aérospatiale AS350 Écureuil, s’était écrasé « au décollage », effectué « depuis un terrain privé ».

Le parquet a saisi la section des recherches de la gendarmerie des transports aériens, chargée de l’enquête.

Un photographe de l’AFP sur place a constaté qu’un périmètre de sécurité avait été mis en place autour de la carcasse de l’appareil.

Plus d'articles
Testé positif au coronavirus, Sadio Mané réagit