Définir un nouveau contrat social entre la base et les décideurs au TogoIl a été ouvert ce vendredi 25 septembre à Kara, une séance de formation politique et citoyenne continue.

Initiative de la Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) du Togo qui se déroulera du 25 au 27 septembre, elle a pour but de développer au sein des communautés à la base la vocation de l’action civique.



Par cette formation de trois jours placée sous le thème, ‘’Quel engagement citoyen pour un nouveau contrat social au Togo’’, la CNSC entend montrer son attachement à la promotion des valeurs citoyennes dans notre pays et ainsi à terme, créer les conditions d’un nouveau contrat social entre les membres des communautés à la base et les décideurs.

Il sera essentiellement question lors de ces assises de promouvoir la démocratie et l’État de droit à travers le renforcement des capacités des hommes et femmes facilitateurs du dialogue communautaire en matière de culture citoyenne et démocratique.

Pour Ouro-Bossi Tchakondo, représentant du Conseil d’Administration de la CNSC, la réévaluation et la redéfinition du comportement citoyen s’avère indispensable. Il s’agit de former les citoyens, de tous les rangs sociaux, afin d’avoir une vision partagée qui permettra de construire un Togo nouveau.

Les participants qui viennent de toutes les préfectures de la région de la Kara, serviront de relais au sein de leurs communautés.

Prévue pour se dérouler dans toutes les régions du pays, cette initiative bénéficie de l’appui technique et financier de la Fondation Hanns Seidel. A terme, il prendra en compte plus de 120 facilitateurs de dialogue communautaire.

Kalyèmba Odette, Correspondante à Kara