Delphine Wespiser : ces sites fétichistes sur lesquels l’ancienne Miss France se retrouve

Elle a fait des révélations choquantes. A l’occasion de la sortie de son livre Devenir pleinement et sereinement soi, Delphine Wespiser s’est livrée à cœur ouvert ce dimanche 18 avril. Lors de cet entretien, la Miss France 2012 a évoqué les courriers de fans qu’elle a reçus au fil des années : “Il y a des gens qui m’ont écrit et qui m’ont dessinée nue. Beaucoup de dessins aussi très charmants, très mignons.

Et puis il y a des sites qui se sont ouverts sur des photos de mes pieds”, confie-t-elle avant de préciser qu’il s’agit de “communautés fétichistes qui se sont réunies autour de mes pieds”. Cet engouement, Delphine Wespiser avoue “pouvoir comprendre que des beaux pieds puissent faire plaisir, comme des belles mains, même si je me concentre personnellement sur la nuque et le nez”, avoue la jeune femme. Ainsi, elle indique avoir “fait des calendriers ces dernières années et parfois, j’étais pieds nus. 

Souvent, je recevais des commentaires qui me demandaient d’en faire plus. Ils sont très focus là-dessus”. Même si la Miss France déclare ne pas prendre le temps de répondre à ces nombreux messages, elle affirme que tous sont “bienveillants, et ce depuis dix ans”, conclut-elle.

Lors de cet entretien, Delphine Wespiser a également évoqué les mains baladeuses dont elle a été victime lorsqu’elle était Miss France. “Oui, j’ai été Miss France, oui, j’ai eu la main aux fesses, mais c’était il y a dix ans”, dit-elle avant de donner quelques précisions : “Lors de mes premières représentations, il y a des maires, des politiques, qui ont eu les mains qui glissent pendant les séances photos. Quand tu es toute jeune, tu ne sais pas quoi dire. Puis tu apprends, et ils arrêtent”. 

Des attitudes auxquelles, selon elle, il est difficile d’échapper lorsqu’on devient Miss France. “De toute façon, les gens te manipulent comme un objet quand tu es Miss France. On te dit d’aller là, de montrer l’écharpe, on est trimballée de gauche à droite. Tu as envie de dire qu’il y a quelqu’un dessous. Mais c’est la frénésie. C’est le jeu”, affirme la jeune femme.

Et concernant le comportement à adopter ? “On est ni formée ni formatée par le comité Miss France. Chaque fille est libre de se comporter comme elle l’entend. Même avant une émission, on n’est pas briefée. Entre Miss France, bien sûr, on se parle. On se met en garde”, conclut-elle.

Delphine Wespiser, draguée par des candidats de Fort Boyard

En décembre dernier lors de l’émission La Grosse charriade, Delphine Wespiser avait confié recevoir beaucoup d’avances de la part de candidats de Fort Boyard. Des propos sur lesquels elle est revenue : “Je ne sais pas ce qui se passe dans la cellule de Blanche, mais il y a cette magie qui fait que les gens sont perturbés. Et quand ils partent, le soir généralement, je reçois des sms ou des petits mots sur Instagram.

Il y a quelque chose de surnaturel dans cette pièce”, confie-t-elle avant d’avouer : “Je ne vais pas pouvoir vous donner de noms, car il y en a tellement. Pour les hommes comme pour les femmes, c’est un peu envoûtant”, conclut-elle.

Avec closermag.fr

Similaires