Le chef de l’Etat ivoirien s’est rendu, mercredi 15 mai 2019, dans la capitale gabonaise où il a effectué une visite d’amitié et de travail. Très heureux d’avoir rencontré Ali Bongo, Alassane Ouattara a assuré que le président gabonais a bien récupéré et a même invité son “ami” à séjourner à Abidjan quand il se sentira prêt.

Le chef de l’État ivoirien a effectué, mercredi 15 mai 2019, une visite d’amitié et de travail au Gabon à l’effet de redémarrer les rapports de travail avec ce pays frère sur les différents dossiers en instance.

Au cours de cette visite, le chef de l’État a eu un entretien avec son homologue gabonais, son excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba sur le renforcement de la coopération bilatérale ainsi que sur les questions régionales, internationales et d’intérêt commun.

Lire aussi: Togo-zone contournement : le gros serpent en fuite

« Au Gabon, je suis chez moi et j’ai été très heureux de l’invitation de mon frère, de mon ami le président Ali Bongo Ondimba de venir passer quelque temps avec lui », a déclaré le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara au milieu d’une audience qu’il a eue avec son homologue gabonais. « Et, je dois dire que je suis un homme content. Vous connaissez les liens entre la Côte d’Ivoire et le Gabon, les liens personnels que j’ai avec le président Ali Bongo et voir qu’il a bien récupéré qu’il est en forme est un bonheur », a-t-il poursuivi.

« Nous avions été inquiets bien évidemment », a concédé le président ivoirien. « Mais j’ai trouvé que le président a bien récupéré, est en bonne forme », s’est-il aussitôt réjoui. D’ailleurs, a ajouté M. Ouattara, « nous comptons le recevoir en Côte d’Ivoire dès qu’il aura décidé ».

Lire aussi: Togo : plusieurs nominations en conseil des ministres ce mercredi 15 mai

Les deux chefs d’Etat ont échangé longuement sur la coopération entre le Gabon et la Côte d’Ivoire, ainsi que sur la situation de leurs zones respectives : l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest. Cette visite est la deuxième d’un chef d’Etat à Libreville en l’espace d’une semaine après celle effectuée le 7 mai dernier par le président togolais Faure Essozimna Gnassingbe.

Selon le média gabonais La Libreville, d’autres chefs d’Etat sont attendus à Libreville dans les jours et semaines à venir. Les noms du rwandais Paul Kagame, du sénégalais Macky Sall, de l’équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema ou encore du malien Ibrahim Boubacar Keïta.

avec Beninwebtv