in ,

Depuis Londres, Ali Bongo rend hommage au combattant Robert Mugabe

L’ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, alias « Camarade Bob », s’est éteint à l’âge de 95 ans à Singapour. La nouvelle du décès a été confirmée par sa famille et l’actuel Président du Zimbabwe  Emmerson Mnangagwa, sur son compte Twitter.

Lire aussi : Permis de conduire catégorie A : précision sur les sessions de formation pour les conducteurs

Après ce décès, Ali Bongo Ondimba, actuellement en séjour à Londres, fait partie des premiers chefs d‘État africains à rendre hommage au « père de la nation » du Zimbabwe.

« Robert Mugabe fut un grand combattant de la libération, l’acteur décisif de l’indépendance de son pays, le Zimbabwe, doublé d’un fervent panafricaniste. Ne l’oublions jamais. Qu’il repose en paix. Mes condoléances à sa famille, au peuple zimbabwéen et au Président Mnangagwa », a écrit le président gabonais dans un tweet.

Lire aussi : Nigeria : la mariée tombe évanouie après les révélations de l’ex-copine de son fiancé le jour du mariage

Robert Mugabe, né le 21 février 1924 a été Premier ministre de 1980 à 1987 et président de la République du Zimbabwe de 1987 à 2017. Le commandant Mugabe, « père de la nation », était hospitalisé depuis plusieurs mois à Singapour, la rumeur le disant atteint d’un cancer.

Évincé sans coup férir, le dimanche 19 novembre 2017, de la présidence de son parti, la Zanu-PF (Zimbabwe african national union-Patriotic front), au profit de son ancien vice-président, Emmerson Mnangagwa, lâché de toute part, Robert Mugabe avait fini par démissionner le 21 novembre 2017.



Saham Ad

Togo : Africsearch recrute pour le compte d’une industrie (6 septembre 2019)

Empêchée de courir, Caster Semenya s'engage avec un club de football

Empêchée de participer aux compétitions, l’athlète Caster Semenya s’engage avec un club de foot