in ,

[Dernière minute] Le pasteur Alph Lukau reconnaît que « l’homme du cercueil » n’était pas mort et présente ses excuses aux internautes

Le pasteur Alph Lukau faisait une fausse résurrection

Le pasteur Alph Lukau de Alleluia Ministries dont la vidéo d’une « résurrection » a été au cœur des railleries toute cette semaine vient de reconnaître son tort au cours d’une interview accordée à notre confrère Thabiso Tema de Power Drive.

S’adressant à l’animateur, le pasteur Lukau a déclaré qu’il était occupé au cours du sermon du dimanche dernier quand il a été interrompu par le bruit selon lequel une personne dans un cercueil avait été amenée à l’église.

Lire aussi La vidéo de « résurrection » d’un mort par le pasteur Alph Lukau  ce week-end suscite des réactions

«Avant d’entrer dans les locaux de l’église, le cercueil a commencé à trembler, ce qui signifie que la personne était en vie», a expliqué Lukau.

Lire aussi : Limogeage de Kako Nubukpo de l’OIF: le Togolais pointe du doigt les Présidents Ouattara et Macron

 Quand le journaliste lui a demandé pourquoi l’homme avait été amené à l’église, Lukau a déclaré: «Je ne sais pas si je peux affirmer qu’il m’a été amené. Nous sommes la maison de Dieu et je ne suis qu’un pasteur servant dans la maison du Seigneur. Je pense qu’ils ont amené la personne à l’église parce qu’ils croyaient que Dieu avait la capacité de ressusciter la personne, mais notre frère était toujours en vie avant même d’être amené à l’église et nous nous excusons de ne pas avoir dit la vérité. »



Togo, FAT, officiers, renseignement, militaire, Nations Unies

Togo : Des officiers à l’école du renseignement militaire selon les méthodes des Nations Unies

Togo/Ferroviaire : vers un retour des trains de transport de personnes

Togo/Ferroviaire : vers un retour des trains de transport de personnes