Des avions 100% électriques d’ici 2030

Le temps presse pour l’aérien. Plus l’avion est léger, plus sa vitesse augmente. Le kérosène possède une masse qui pourrait être retranché avec l’utilisation des moteurs 100% électriques.

Dans une vingtaine d’années, on aurait près de 40.000 avions qui transporteront plus de 8 milliards de passagers contre 4,1 aujourd’hui. Les dépenses énergétiques deviennent de plus en plus importantes et les risques écologiques augmentent.

Lire aussi : Togo – Avépozo : un présumé voleur de moto brûlé vif ce dimanche 23 juin

L’aérien occupe en effet, entre 3% et 4% des émissions de gaz à effet de serre (GES), ce qui paraît peu mais le défi pour les géants de l’industrie aéronautique est de réduire au néant ces émissions.

Airbus veut dans cet optique, faire voler des avions de 100 passagers avec zéro émission en 2030, pendant que Safran prévoit pour 2035, une forte hybridation des moteurs en les rendant à la fois électriques et thermiques. Les investissements sont lourds et nombreux sur ce projet, car non seulement cela réduirait les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi améliorerait la vitesse du transport aérien avec une réduction importante de la durée de parcours.

Des prototypes de petits avions électriques ont déjà été présentés, mais encore les recherches peine à trouver comment faire voler des centaines de passagers.

« L’étape d’après, c’est le transport de passagers d’un point A à un point B, en 2025 », détaille Hervé Blanc, directeur général de la division Power de Safran.

Lire aussi : 6 clubs anglais et italiens ciblent Emmanuel Adebayor

L’autre souci ralentissant la mise en œuvre de ce projet, est que les batteries qui sont supposés remplacer le kérosène comme source d’énergie sont pour l’instant très lourdes. « Il y a un vrai enjeu. Nous travaillons avec des partenaires pour concevoir des batteries différentes, mais ce sont des problématiques très lourdes, qui vont prendre du temps », reconnaît Hervé Blanc.

Cependant, les transformations sur l’avion en vue de le rendre 100% électriques se font par petites touches depuis une trentaine d’années. On peut ainsi espérer un jour, des avions commerciaux avec zéro émission de gaz à effet de serre.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Mali : l’armée reprend la localité de Farabougou sous contrôle des groupes djihadistes