Des chercheurs russes ont créé des masques à base d’ions d’argent dotés de propriétés antibactériennes et antivirales

Les recherches dans la lutte contre le coronavirus avancent. Le service de presse de l’université fédérale de la Baltique Emmanuel Kant de Kaliningrad de Russie a fait une annonce des plus étonnante.

Des imprimantes 3D pour sauver des vies à moindres coûts

« Des chercheurs de l’Université fédérale de la Baltique Kant ont conçu des masques avec une couche de nano-argent possédant une forte activité antibactérienne et antivirale. Le matériau de base est une toile de coton sur laquelle a été appliquée par pulvérisation magnétron une couche très mince d’argent actif. Les masques de coton multicouches ont été baptisés, SilverMask », stipule le communiqué.

Un avantage est que le masque peut s’utiliser plusieurs jours de suite car il est auto-nettoyant. 

Isinnova : un masque de plongée Decathlon transformé en appareil respiratoire pour aider à la lutte contre le Covid-19

Leurs collègues de l’Institut de chimie des corps solides et de mécanochimie du département sibérien de l’Académie des sciences de Russie ont développé, selon Fonds russe pour la recherche fondamentale, un matériau similaire à base de meltblown et de nano-argent.

Or, le meltblown traité avec l’argent tuerait instantanément le virus, avec une efficacité plus élevée en cas d’un contact prolongé. Ils l’ont appliqué sur les masques par un procédé chimique. 

Ceux de l’université Emmanuel Kant ont utilisé la technologie de pulvérisation laser de nano-argent sur le masque, ce qui augmente significativement l’efficacité et réduit le coût.

Une femme de ménage vole le sperme d’un millionnaire à travers un préservatif usagé ; elle a gagné la bataille de la ‘pension alimentaire pour enfants’

Le prix de tels masques sera légèrement plus élevé par rapport aux masques ordinaires surtout à cause de son côté auto-nettoyant.

D’après l’université près de 500 masques pourront être conçu par jour ; un potentiel permettrait d’augmenter ce nombre à 1000. 

Les premières productions seront à l’endroit des collaborateurs de l’université, ainsi que des personnes âgées auxquelles l’université compte apporter de l’aide.

Plus d'articles
Financement des projets d’énergie pour le monde rural : le Togo parmi les lauréats