Des défis à relever à tout prix

des-defis-a-relever-a-tout-prixLe Conseil National de Pilotage des Politiques de Développement (CNPPD) s’est réuni ce mardi 29 novembre à Lomé pour examiner le bilan de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de la Promotion de l’Emploi (SCAPE) en 2015 et faire des recommandations pour améliorer son exécution.

D’après le bilan, le cadre macroéconomique en 2015 est resté globalement stable avec un taux de croissance de 5,3 % traduisant un fléchissement de 0,5 % par rapport à celui de 2014 et une maitrise de l’inflation dont le taux s’est maintenu à 1,8 %  en dessous du seuil communautaire qui est de 3 %.

Concrètement, on note des progrès dans le domaine social surtout en ce qui concerne l’accès de la population à l’eau potable, à l’éducation, à l’assurance-maladie et aux services financiers.

Sur le plan économique, on remarque des avancées énormes dans le domaine du transport maritime et aérien, ce qui facilite la libre circulation des personnes et des biens.

Malgré ces résultats encourageants, le Premier ministre togolais Dr. Komi Selom Klassou a reconnu « la persistance de multiples autres défis relatifs à la pauvreté et à l’exclusion sociale qu’il faut relever à tout prix. »

Le Président de la Chambre du commerce et d’industrie du Togo, Germain Méba, représentant le secteur privé, a recommandé la création de conditions nécessaires adéquates pour le financement des PME-PMI togolaises.

Les organisations de la société civile ont quant à eux souhaité qu’il y ait beaucoup plus d’efforts dans le domaine de l’emploi des jeunes et de l’agriculture.

Plus d'articles
Jacques Chirac : l’hommage d’Emmanuel Macron à l’anniversaire de sa mort