Des journalistes édifiés sur la conceptualisation de la sécurité

des-journalistes-edifies-sur-la-conceptualisation-de-la-securiteEn vue d’une meilleure appropriation des enjeux liés à la sécurité, la Fédération Internationale des journalistes, éditeurs et écrivains francophones (Fijeef) a organisé, ce week-end à Lomé, un atelier de formation à l’endroit des médias publics et privés du Togo.

‘Journalisme et conceptualisation de la sécurité privée en Afrique francophone’, tel était le thème autour duquel ces professionnels de la communication ont échangé. Ils ont été entretenus sur les notions de sécurité, les services de sécurité et les différents métiers de sécurité privée tels que la sûreté aéroportuaire,  la sécurité incendie, les agents d’accueil, la prévention VIP, les convoyeurs de fonds, la vidéo surveillance.

Pour Blaise Kossi Ayegnon, Président de la Fijeef, nous avions mis en place un projet de formation continue des journalistes, un projet qui traite des sujets d’actualité. La notion de sécurité revêt d’une importance cruciale pour notre corps de métier. Sa maîtrise est fondamentale, et c’est dans cet ordre d’idée que nous voulons faire des confrères, de grands journalistes capables de se prononcer aisément sur ces sujets internationaux.

Il faut noter que cette formation de la Fijeef vient en prélude au Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité et la sureté maritimes et le développement en Afrique qui démarre ce lundi 10 octobre à Lomé.

Bernard Adzorgenu

Plus d'articles
Togo / Péage : le gouvernement explique comment sont fixés les nouveaux tarifs