Des larmes au bonheur

des-larmes-au-bonheurEncore quelques mois et les Togolais

Auront les regards très gais

Tournés vers le pays d’Odimba

Après les écueils de Cabinda

Pour accueillir dame coupe

Joliment conçue comme une soucoupe

Et panser les plaies de Loungui

Sur lesquelles ne sera plus appliquée la sève de gui

Épervier, émanation de tous les clubs, tu as trop versé de larmes

Mais tu as toujours tenu en mains les armes

Pour prouver que tu iras jusqu’au bout

Et que rien ne peut te stopper, ni charlatan, ni marabout

Épervier ! Aucune crainte d’un Eléphant sur ton passage

Car tu feras beaucoup de ravages.

Epervier ! Aucun Aigle ne peut te vaincre

Surtout que tu as beaucoup d’arguments pour le sacre.

Je te vois déjà dans les airs

En train de revenir

Battant de tes ailes au rythme de terre de nos aïeux

Et rendant gloire à Dieu dans les cieux,

A ton bec crochu, la médaille dorée accrochée,

A tes griffes le joli trophée

Pour le plus grand bonheur de tes fans

Et la plus grande satisfaction de tes dirigeants

Enterrant à jamais les turpitudes

Qui ont longtemps créé d’inquiétudes

Aux Togolais, et en particulier à la grande famille sportive

Qui a tant espéré cette moisson positive.

                               DJABIGOU Flindja

                               Membre du Comité Exécutif de la FTF

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
LDC / PSG : Al-Khelaïfi savoure la qualification et met une petite pression sur Neymar et Mbappé