des-medecins-togolais-a-lecole-de-la-chirurgie-de-guerreDes chirurgiens togolais, civils comme militaires, se forment depuis ce mercredi 19 octobre, et ce pour sept (7) jours, sur le module universitaire de la chirurgie de guerre.

Cette rencontre émane d’une initiative conjointe de l’École du service de santé des armées de Lomé (Essal) et de la section togolaise du Comité international de la Croix rouge (CiCr). Elle vise à donner à ces praticiens une vue d’ensemble sur cette spécialité chirurgicale qui permet de réparer les lésions occasionnées au cours des conflits armés.

-- Publicité L-FRII --

Des modules, relatifs à la spécificité de la chirurgie de guerre et ses objectifs, aux épidémiologies des blessures de guerre, à la réparation des lésions de viscères, de la cage thoracique, des membres causées par des corps étrangers métalliques et des mines, seront abordés.

Pour le Colonel Agba, Directeur de l’Essal, bien que le Togo soit pour l’heure épargné des situations de conflit, il est noté une résurgence des situations de crises et de conflits de par le monde et dans la sous-région. Il est donc important de donner des compétences aux médecins chirurgiens pour la prise en charge de ces genres de lésions.

Pour les as de la bistouris présents à la formation, il s’agit d’approfondir leurs connaissances afin de sauver davantage de vies humaines, atténuer les souffrances et donner aux blessés de guerre, toutes les chances pour avoir par la suite, une bonne qualité de vie.

La Rédaction