Des ministres en tournée de sensibilisation sur le sommet pour la sûreté et la sécurité maritimes

Des ministres en tournée de sensibilisation sur le sommet pour la sûreté et la sécurité maritimesAnnoncé en Conseil des ministres le mercredi 24 août dernier, les ministres togolais investissent, depuis cette semaine, différentes localités du territoire national  pour sensibiliser les populations sur le Sommet extraordinaire des chefs d’État et de Gouvernement de l’Union africaine sur la sûreté, la sécurité maritimes et le développement en Afrique qu’accueille le Togo du 11 au 15 octobre prochains.

Que ce soit face aux préfets, présidents de délégations de communes, chefs traditionnels des villages et cantons, représentants de femmes et jeunes et communautés religieuses des préfectures de Vô, Bas-Mono et des Lacs pour le ministre en charge de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi ; de toutes les préfectures de la région Maritime pour le ministre en charge de la Sécurité, Colonel Yark Damehame ; et des préfectures de la région de la Kara pour le ministre en charge des Transports, Ninsao Gnofam et son collègue de la Communication, Guy Madjé Lorenzo, le message était le même, souligner les motivations qui sous-tendent cette rencontre, les retombées attendues et le rôle que chaque citoyen devrait jouer pour sa réussite.

Selon le ministre Payadowa Boukpessi, « En 2012, 15 attaques de piraterie avaient été perpétrées. En 2015, zéro attaque dans les eaux du Togo ». Des résultats qui sont les fruits des décisions telles que la création du Haut conseil pour la mer (HCM), la préfecture maritime, ainsi que l’adoption des textes de loi devant réglementer les actions en mer.

« Si le Togo seul sécurise sa côte et l’insécurité sévit chez les voisins, rien n’est fait », a-t-il ajouté, car à partir de cette rencontre de haut niveau, les autres pays apprendront des expériences du Togo en la matière pour insuffler une dynamique d’ensemble ; et ainsi lutter davantage contre des fléaux tels que les contrebandes d’armes, de produits pétroliers, de stupéfiants et de produits pharmaceutiques en mer.

Plus d'articles
Togo : bientôt une collaboration entre Black-T et Vano Baby ? (vidéo)