Des patrouilles communes aux frontières du Nigeria, du Bénin et du Niger

Le Nigeria, le Benin et le Niger partent en guerre contre la contrebande. Ils ont décidé de lancer des patrouilles communes contre la contrebande. Un comité  conjoint va être également créé pour les relancer les échanges commerciaux.

Malware Android : désinstallez d’urgence ces 15 applications du Google Play Store

Des ministres des trois pays étaient présents au siège de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  ce jeudi au côté du commissaire au commerce de ladite communauté.

Il est décidé, à cette rencontre tripartite, la mise en place des contrôles et évaluations du service d’intervention rapide. Ce service sera dirigé par Marcellin Laourou, inspecteur des Douanes béninoises.

Le renfort de troupes de la CEDEAO passe mal en Guinée-Bissau

 « Il y a des problèmes juridiques, il y a des problèmes techniques que nous essayons quand même de surmonter. Mais ce qui est sûr on va trouver une solution parce qu’on le veuille ou non, nos populations que ce soient celles du Niger, du Bénin ou du Nigeria, nous sommes tous des frères », explique Marcellin Laourou.

Les agents de ces trois pays auront pour tâche principale d’harmoniser les méthodes de travail qui prendront en compte la Douane, les services de l’immigration et de renseignement ainsi que les forces armées terrestres et les marines, au-delà des problèmes linguistiques entre anglophone et francophone.

Plus d'articles
Qui est Faiq Bolkiah, le footballeur le plus riche du monde ?