Des solutions innovantes dans le secteur des infrastructures

Lomé abrite depuis ce mardi 14 novembre 2017 la 9ème édition des journées africaines de la géotechnique. Placée sous la houlette du ministère des Infrastructures et des Transports et du Laboratoire national du Bâtiment et des Travaux publics (LNBTP), le bal a été ouvert avec un colloque scientifique et technique qui s’était articulé autour du thème “pratique d’une géotechnique innovante et pertinence des stratégies de croissance des pays d’Afrique”.

« La pérennité des infrastructures est une exigence qui nécessite le conseil d’experts en géotechnique », a laissé entendre Ninsao Gnofam, ministre togolais des Infrastructures et Transports.

Pour sa part, M. Bawoubadi Tchamdja, Directeur général du Laboratoire national du Bâtiment et des Travaux publics (LNBTP), “on ne peut pas, aujourd’hui, parler de construction d’infrastructures sans maîtriser le sol qui supporte ces ouvrages ou les matériaux utilisés”

Au total, 18 pays membres de l’Association africaine des Laboratoires du Bâtiment et des Travaux publics y prennent part et discuteront des voies et moyens pour sortir les pays d’Afrique des obstacles et promouvoir la pratique innovante de la géotechnique pour la construction d’infrastructures durables.

La géotechnique est la technoscience consacrée à l’étude pratique de la subsurface terrestre sur laquelle notre action directe est possible pour son aménagement et/ou son exploitation, lors d’opérations de BTP (génie civil, bâtiment, carrières), de gestion des eaux souterraines (exploitation, drainage) et de prévention des risques naturels.

L’événement s’étend jusqu’au 17 novembre 2017.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Davido : Les enfants de riches ne ressentent pas le besoin de travailler dur