Après l’annonce, en début de mois, de la reconnaissance du Togo comme membre du Centre de développement de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques, des officiels togolais participent, depuis ce 20 mai, à la semaine de l’OCDE à Paris en France.

La délégation togolaise est conduite par la Directrice de cabinet du Président de la République, la ministre Victoire Tomegah-Dogbé. Elle a, au nom du chef de l’État, M. Faure Essozinma Gnassingbé, salué l’heureux aboutissement du processus d’adhésion du pays.



La ministre a rappelé l’engagement du Togo à poursuivre les efforts en vue de promouvoir une croissance plus inclusive, avec des mécanismes de protection sociale plus audacieux et une approche consultative destinée à faire de chaque citoyen un acteur de développement.

Lire aussi : Meurtre de la jeune Binéta Camara : les premiers éléments de l’autopsie, des révélations sur le présumé auteur

1Désormais membre du Centre de développement de l’OCDE, le Togo salue le processus d’adhésionMme Victoire Tomegah-Dogbé a notamment indiqué que «Le Togo est un pays réformateur aux plans social, économique et politique. Au moment où il accélère sa marche vers le développement avec la mise en oeuvre du PND 2018-2022, l’adhésion au Centre de développement de l’OCDE est une opportunité unique pour partager en toute solidarité nos expériences, profiter de celles des autres pays membres et mutualiser nos ressources. »

Outre le Togo, d’autres pays ont également adhéré au Centre de développement de l’OCDE, à savoir le Rwanda, le Salvador, l’Équateur et le Guatemala.

Lire aussi : Togo : près 55.000 candidats à l’assaut du BAC I ; des mesures prises pour éviter des tricheries

La Semaine de l’OCDE qui a lieu une fois par an comprend la principale réunion ministérielle ainsi que les colloques liés aux grandes enceintes internationales. Elle inclut le Forum créé en l’an 2000 pour discuter des défis socio-économiques majeurs qui figurent sur l’ordre du jour international.