« Schiff le Fourbe est un homme politique corrompu, et vraisemblablement un homme très tordu. Il n’a pas payé le prix, pour l’instant, pour ce qu’il a fait à notre pays !», a tweeté dimanche le président américain à l’endroit du chef du comité du congrès chargé des affaires de renseignements et procureur en charge de l’impeachment.


Condamnés à mort, des djihadistes français crient au scandale

Il est vrai que depuis la révélation de l’affaire de Kiev, Trump n’a pas cessé de lancer des tweets provocateurs au président du Congrès Nancy Pelosi et à Adam Schiff. Mais cette fois, les démocrates sont unanimes : Donald Trump est allé trop loin ce dimanche.

Interrogé sur un plateau de la NBC, Schiff a déclaré que ce tweet était plus « vindicatif » et menaçant que d’ordinaire.  Pour Valdez Venita Demings, la représentante de Floride, le message de Trump est « totalement une menace, (…), contre le processus de cette enquête et de ce procès ».

Togo / Présidentielle 2020 : le déploiement des urnes dans les centres de vote officiellement lancé

Elle a rappelé aux membres du congrès qu’en tant que « défenseurs de la Constitution » ils ne devaient pas se laisser intimider par « les commentaires inappropriés » ou « les menaces qui pourraient émaner du président » ; « le combat » de destitution de Trump se poursuivra avec ténacité.

De l’autre côté, la réponse ne s’est pas fait attendre. Stephanie Grisham, la secrétaire de presse de la Maison-Blanche, s’adressant à un média national aurait qualifiée de « ridicule » le soi-disant caractère menaçant que les démocrates attribuent au tweet présidentiel.