“Diam’s m’a pris mon mari et détruit mon foyer… aucune compassion…”, la vraie femme de Faouzi Tarkhani des révélations désastreuses

La première épouse de l’écrivain Faouzi Tarkhani, actuellement en couple avec l’ex-rappeuse Diam’s, est en colère !

Alors que sort officiellement ce vendredi 1er juillet 2022 le documentaire Salam retraçant la vie de Diam’s désormais maman et qui souligne qu’elle a tourné la page à son ancienne vie, des confidences explosives de Sara sur l’ancienne artiste et son homme dans les colonnes de Public secouent Internet.

“Diam’s parle de lui comme de son mari”

“La sortie de ce documentaire me heurte fortement. L’entendre raconter son mal-être en interview et chercher l’empathie me fait bondir ! Elle connaît la situation de mes enfants et n’a aucune compassion (…). On a le droit de gagner sa vie, mais mes trois enfants avec Faouzi Tarkhani, eux, ont manqué de tout”, a-t-elle révélé. Et d’ajouter : “Diam’s parle de lui comme de son mari, alors que nous ne sommes pas divorcés en France, puisqu’il refuse d’officialiser la chose…”.

Celle qui révélait en 2018 à Closer : “Diam’s m’a pris mon mari et détruit mon foyer”, a quitté Faouzi Tarkhani, épousé en 2006, après la rencontre de celui-ci avec Diam’s 10 ans après. “Elle l’aurait contacté après avoir lu un article qu’il avait écrit dans l’Obs […] Peu après, il m’a dit vouloir l’épouser. Mais nous étions encore mariés”.

Sara a révélé que tout ce qu’elle désire c’est le divorce qui n’aurait à ce jour toujours pas été prononcé en France : “C’est le cas en Tunisie, mais il s’oppose à la transcription de ce divorce en France”. Elle est donc toujours civilement mariée à Faouzi Tarkhani. Et d’ajouter visiblement rancunière : “[…] Pour le reste, je suis heureuse qu’elle soit partie avec lui. Plus personne ne dirige ma vie”.

Les enfants “ne voient plus leur père”

Selon Closermag, elle a aussi fait des révélations désastreuses sur le comportement de son ex-conjoint : “Lors de ses droits de visite, il essayait d’obtenir des enfants des infos sur moi, et leur disait pouvoir avoir plusieurs femmes”. Financièrement, ce n’est pas rose. Avec une pension alimentaire “qui ne remplit même pas un Caddie”, Sara, aujourd’hui comptable dans une entreprise de BTP, a dévoilé avoir eu du mal à nourrir ou vêtir ses enfants. Ces derniers “vont bien et ne voient plus leur père” à qui le droit de visite a été retiré fin 2020.

Similaires