Didier Drogba : ”C’est de ma poche que j’ai sorti 160 millions pour…”; la légende cloue le bec à ceux qui le traitent d’avare

Didier Drogba est l’un des plus grands joueurs africains. En vue de développer le secteur footballistique de son pays, il décida de se présenter en tant que candidat à l’élection du président de la Fédération Ivoirienne de Football.

C’est à partir de cet instant que la légende a fait face à de vives critiques venant de ses propres confrères. Si certains Ivoiriens ont été ravis par cette nouvelle, les sentiments ne sont pas les mêmes chez certains.

En vue de nuire à l’image de l’ex attaquant de Chelsea, ils ont lancé une campagne de dénigrement contre lui. Ils l’ont d’ailleurs traité d’avare, malgré le fait qu’il ait eu à venir en aide à beaucoup de personnes.

Invité dans l’émission ”La télé d’ici”, Didier Drogba a vidé son sac. Il a cloué le bec à ses détracteurs qui l’ont traité d’avare.

”Ça me fait sourire. Je trouve ça dommage, parce que c’est une image qu’on veut me construire, qu’on veut me donner.

Être généreux, c’est quoi ? C’est se balader dans toutes les rues d’Abidjan et puis jeter de l’argent ? Faire le travaillement ? C’est ça être généreux ?

C’est de poser des actes concrets. Par exemple, lorsqu’il y a eu la Covid, tout le monde était paniqué, l’économie s’est arrêtée, on a tous réfléchi à comment s’entraider les uns les autres.

C’est de ma poche que j’ai pris 160 millions pour répondre à cette vague de Covid.

Ça c’est être avare ?”, a-t-il répondu.

Similaires