Credit Photo : DR

Didier Drogba : «J’étais en mission…», la star revient sur ce moment pénible

C’était le 6 mai 2009. Ce jour-là, Chelsea recevait le FC Barcelone en demi-finale retour de la C1, saison 2008-2009 (le match aller s’était soldé par un nul (0-0) en Espagne).

On s’en souvient comme si c’était hier. Les Blues ont rapidement ouvert le score en première période. Mais les Blaugranas ont égalisé en fin de partie, éliminant ainsi les Anglais à la faveur du but marqué à l’extérieur.

Didier Drogba est alors rentré dans tous ses états. L’Ivoirien dénonçait de nombreuses erreurs d’arbitrages en défaveur de son équipe. Plusieurs fautes ainsi que des penaltys n’ont pas été accordés à Chelsea qui avait largement dominé le match

En effet, cela fait 18 minutes qu’il a été remplacé mais on ne voit que lui. Au coup de sifflet final, Didier Drogba, l’un des grands hommes de la demie entre Chelsea et le Barça (1-1), se jette sur la pelouse et fonce vers l’arbitre norvégien Tommy Övrebö.

Retenu par des officiels puis par son entraîneur Guus Hiddink, il se débat et laisse exploser sa rage : «It’s a disgrace, it ‘s a disgrace, it’s a fucking disgrace» («C’est une honte, une honte, une putain de honte)», balance-t-il à la caméra. A mi-chemin entre Mc Enroe et Cantona, un grand moment de foot.

Drogba a écopé d’un carton jaune pour ce cri de rage, «so shocking» pour les analystes d’après-match de la BBC qui n’en sont toujours pas revenus. «Je comprends pleinement sa réaction, pleine d’émotion, pleine d’adrénaline même s’il a dépassé les limites de ce qu’on peut faire. C’est vrai et on peut le regretter. Mais le sentiment général, c’est qu’on a été volé, qu’on est victime d’une injustice.», avait commenté son entraîneur Guus Hiddink qui a bassement attaqué le Norvégien Övrebö.

«Je relève ce que je vois. Je ne sais pas si l’UEFA ne voulait pas de finale 100% anglaise. Ce que je sais, c’est que sur des matches comme ça, il faut des arbitres expérimentés, qui viennent des grands championnats, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre et l’Allemagne».

Invité ce soir sur la chaine Canal+ sur laquelle il est désormais consultant, Didier Drogba s’est a nouveau confié sur cet événement autrefois douloureux.

“Il a vu les mains et les penalty(s) mais n’a pas voulu siffler. Et forcément quand tu vois ça, tu es fou de rage….J’étais sur une série de 6 ou 7 matchs avec 6 buts en LDC donc J’étais en mission… Et forcément ma réaction était un peu excessive (…)”, a-t-il confié.

Plus d'articles
Malaise au PSG : Pochettino fixé sur Kylian Mbappé !