Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

>

Didier Raoult : que devient-il après sa mise au ban professionnelle ?

Crédit photo : lemonde

Facebook
Twitter
WhatsApp

Avec l’arrivée de la Covid-19 sur le sol français, au début de l’année 2020, Didier Raoult s’est fait connaître du grand public. Alors directeur de l’Institut hospitalo-universitaire, il avait été invité à prendre la parole à de nombreuses reprises sur des plateaux de télévision pour défendre son point de vue et le traitement qui permettrait, selon lui, de guérir de ce virus, la chloroquine.

Rapidement dans le viseur d’autres scientifiques, il a été visé par une enquête de Mediapart alors qu’il aurait mené une expérimentation “sauvage” contre la tuberculose “provoquant chez plusieurs patients, dont un mineur, de graves complications”, avait-on appris 22 octobre 2021.

Le 3 décembre 2021, Didier Raoult avait reçu un “blâme” par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine. D’ici quelques mois, aux alentours de septembre 2022, il devrait quitter ses fonctions au sein de la direction de l’IHU Méditerranée Infection.

Dans les colonnes d’Ici Paris, le médecin s’est alors confié sur ce qu’il envisageait de faire après sa retraite forcée. “Toute ma vie, je me suis réjoui de venir travailler. Mais je suis aussi très content quand je regagne mes pénates. J’ai une femme et des enfants que j’adore. Je reste professeur émérite à vie”, a-t-il ainsi déclaré.

Didier Raoult va continuer d’encadrer des étudiants

“Je vais encadrer mes étudiants de thèse pendant un an ou deux”, a-t-il encore assuré. Alors qu’il ne semble pas vraiment maitriser son avenir, il a tout de même avoué avoir encore de nombreux désirs. A 69 ans, le professeur s’apprête d’ailleurs à écrire un tout nouveau roman.