Diego Maradona : comptes en banque, voitures de luxe… Son héritage complet

Le leg de la légende du foot fait l’objet d’une guerre entre ses héritiers, près de deux mois après sa mort.

Après la mort de Diego Maradona, le gouvernement argentin avait décrété trois jours de deuil national. Le pays natal du Pibe de Oro et la planète football sont toujours attristés et assistent désormais à une guerre pour l’héritage du défunt : plusieurs millions de dollars, des voitures de luxe ou encore un hôtel, sur lesquels une dizaine d’enfants souhaitent mettre la main…

C’est L’Express qui recense les biens que possédait Diego Maradona au moment de sa mort, survenue le 25 novembre 2020. Dans son numéro du jeudi 14 janvier 2021, le quotidien révèle que l’ancien footballeur avait des biens à Dubaï, Monaco, en Biélorussie, au Mexique, à Cuba et bien sûr en Argentine. Son héritage estimé à environ 10 millions de dollars est notamment composé de nombreuses voitures, de marques BMW, Ferrari, Porsche et Rolls-Royce, ainsi que d’un véhicule amphibie blindé Overcomer Hunta.

Diego Maradona possédait également plusieurs comptes en banque et, selon son avocat Matias Morla, les licences d’exploitation d’une trentaine de marques déposées, dont “Diego Maradona”, “Diego”, le mot “D10S” (qui se lit “Dios”, qui signifie Dieu, et inclus le numéro 10) ou encore “La Mano de Dios”, en référence à son but de la main inscrit en quart de finale de la Coupe du monde 1986 contre l’Angleterre.

À qui seront attribuées ces possessions ? Une guerre fratricide commence au sein de la famille Maradona. De son vivant, le mythique n°10 de Boca Juniors, de Naples et de l’Albiceleste (surnom de l’équipe de l’Argentine) avait reconnu 4 fils et 4 filles, nés de 6 mamans différentes. Il serait papa d’autres enfants, dont trois nés à Cuba et un, qui a demandé l’exhumation de son corps pour réaliser un test ADN et reconnaître sa filiation.

L’Express ajoute que l’héritage de Diego Maradona comporte également un maillot de l’équipe du Brésil dédicacé par l’ensemble des joueurs de la Seleção, un ballon en platine de la Fifa, des montres, une lettre de son ami, le défunt Fidel Castro et un hôtel, offert par l’ex-président cubain et situé à La Havane. L’établissement pourrait être transformé en musée Maradona.

Diego Maradona a succombé à un œdème pulmonaire aigu secondaire et d’une insuffisance cardiaque chronique exacerbée. Il a été enterré le 26 novembre 2020.

Avec Purepeople

Plus d'articles
Tennis / Roland-Garros : le vibrant hommage de Luis Enrique à l’égard de Rafael Nadal