Diplomatie : les États-Unis vont verser 200 millions de dollars à l’OMS

Les États-Unis vont remplir leurs obligations de verser d’ici fin février plus de 200 millions de dollars à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) après avoir annulé le plan de retrait de Donald Trump de cette organisation.

Pour Antony Blinken, secrétaire d’État : « C’est un pas en avant essentiel dans le respect de nos obligations financières à l’égard de l’OMS et il reflète notre engagement renouvelé à faire en sorte qu’elle bénéficie du soutien dont elle a besoin pour mener la réponse mondiale à la pandémie ».

Le président américain Joe Biden est revenu sur le retrait de son pays de l’OMS dès les premières heures de son entrée en fonction. Cette sortie entamée par Donald Trump. Selon les informations, elle sera officielle en juillet.

Une sortie américaine de l’organisation mondiale de la santé aurait été synonyme pour l’agence basée à Genève, en Suisse, de perte de son plus grand contributeur financier. Washington a fourni entre 400 et 500 millions de dollars par an au budget de l’organisme de près de 3 milliards de dollars.

Néanmoins, les États-Unis ont également récemment annoncé qu’ils rejoignaient le programme Covax de l’OMS, qui vise à un partage équitable des vaccins entre les pays riches et les pays pauvres.

Plus d'articles
Charlotte Dipanda : très bonne nouvelle pour la chanteuse et son “chéri” Singuila