in

Donald Trump : sa fille Tiffany “traitée comme une moins que rien”

Alors que Donald Trump ne rate jamais une occasion pour mettre en avant sa fille, Ivanka, il se montre bien plus discret quand il s’agit d’évoquer Tiffany, la fille qu’il a eue avec sa seconde épouse, Marla Maples. 

Et pour cause ! La jeune femme, qui vient tout juste d’être diplômée de l’université de Georgetown Law, n’aurait, d’après Samantha Cohen, une ancienne amie, jamais trouvé sa place au sein de sa famille, comme elle l’a expliqué à Vanity Fair.

Élevée par sa mère, Tiffany, qu’Ivanka et Donald Jr veulent évincer de l’héritage de leur père, fait figure de vilain petit canard au sein de la famille Trump. 

Une enquête exclusive révèle que Donald Trump n’a payé aucun impôt pendant les 10 ans avant son élection

 

“Ce n’est pas quelques chose qu’elle m’a dit explicitement, mais ce n’est pas facile de ressentir toute votre vie que vous n’êtes pas désirée”, souffle son amie d’enfance, avant d’ajouter : “son père l’a traitée comme une moins que rien toute sa vie”. Selon Gala, Samantha Cohen, qui se trouve être la fille de l’ancien conseiller juridique du président américain, assure que Tiffany “n’a jamais vraiment eu les atouts pour être un membre de la famille Trump”. 

Un fils de Trump contraint à témoigner sur les affaires de son père avant la présidentielle

Jugée “trop grosse”, par son propre père, qui n’aime pas être photographié à ses côtés, la jeune femme tente tant bien que mal de se faire une place dans le cœur de cet homme qu’elle admire tant. Mais selon son ancienne amie, la fille mal-aimée de Donald Trump, qui n’hésite pas à la soutenir en prenant la parole lors des conventions du parti Républicain, ne partagerait en rien ses idéaux politiques. “Je sais qu’elle ne croit absolument pas en ce qu’elle dit”, déclare-t-elle, laissant entendre que la jeune avocate tente simplement de se rapprocher de son père, et de conclure : “Elle a des amis gays. C’est une femme éduquée”.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Biélorussie : l’opposante Tikhanovskaïa appelle Macron à être «un médiateur»

Foot : le Ghanéen Asamoah Gyan menacé par Baghdad Bounedjah