DOSI : informel ne rime pas avec analphabétisme

dosi-informel-ne-rime-pas-avec-analphabetismeSavoir lire, écrire et effectuer des calculs en français pour mobiliser davantage la clientèle et la fidéliser, tels sont les objectifs du programme d’alphabétisation fonctionnelle et de formation initiale sur l’économie familiale lancé jeudi 15 septembre à Lomé par la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI).

Cette formation, qui s’étale sur six (6) mois, permettra aux commerçants du secteur informel de renforcer leurs capacités et techniques d’approche commerciale pour faire prospérer leurs activités.

Six (6) centres d’apprentissage sont créés dans les préfectures du Golfe, du Tchaoudjo, du Tône, et de la Kozah à cet effet.

Plus d'articles
PSG : la grosse émotion et les mots de Ronaldinho pour son retour au Parc des Princes