De la grande joie, on est radicalement passé la douleur et la tristesse lundi à Abidjan, après la première sortie des éléphants à la CAN contre l’Afrique du Sud. Deux supporters ont perdu la vie dans les communes de Cocody et Anyama comme constaté sur place à Abidjan par nos confrères de Koaci.

Le premier cas a été enregistré à Angré extension dans la commune de Cocody à 16 heures. Un homme de la trentaine a été pris d’un malaise lipothymique, alors qu’il buvait à foison dans un maquis pour savourer la victoire des Eléphants face aux Bafana-bafana. Le temps donc de le transporter dans un centre santé, il avait déjà perdu la vie à l’arrivée.



Une douleur immense que n’avait pas encore fini d’exprimer ses proches, quand un autre cas sensiblement similaire fut signalé à Yopougon quartier Lokoa. Un maçon pour cette fois, s’est affaissé dans un cabaret après avoir manifesté un malaise. Et son décès sera hélas constaté quelques minutes plus tard, visiblement des suites d’une complication, bémolisant quelque peu l’excitation qui régnait dans cette rue.

Lire aussi Stade de Reims : bonne note pour Alaixys Romao cette saison

À Abidjan, les cas de supporters morts après un match de football sont légion. Dans bien des cas, les drames sont directement liés du fait du degré de passion qui les anime.

Avec Koaci