Drame : elle tue son conjoint et coupe ses parties génitales

À Melbourne, en Australie, une femme est accusée d’avoir poignardé à mort son conjoint et l’un de ses amis. Elle aurait aussi coupé les parties génitales de son compagnon après l’avoir tué. Elle a ensuite erré dans les rues, couverte de sang, puis a été arrêtée.

Ce double meurtre pour l’instant complètement inexpliqué a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi dans un appartement. Dans ce qui est décrit comme une «frénésie de coups de couteau», Jasmine Everleigh, 44 ans, aurait tué son conjoint, Samir Esbeck, 59 ans, et son ami Sarkis Abboud, 61 ans.

Son compagnon avec qui elle était depuis dix ans est mort sur les lieux. M. Abboud est décédé sur le chemin de l’hôpital, précise 7News.

Après les meurtres, Jasmine Everleigh a couru dans plusieurs rues et ruelles près de l’appartement, laissant des traces de sang derrière elle. Une caméra de surveillance l’a filmée dans la rue en soutien-gorge, avec sa chemise enroulée autour de sa main.

Elle a finalement été arrêtée dans un tram. Elle avait plusieurs coupures aux bras. «Elle saignait et avait pas mal de sang sur elle», a déclaré le commissaire adjoint Mick Frewen. Elle a été soignée à l’hôpital et inculpée pour les deux meurtres.

Similaires