Drame en Côte d’Ivoire : elle poignarde à mort son concubin après leur mariage coutumier

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

En Afrique, généralement, le mariage coutumier vient consacrer un lien entre deux familles. Mais il est aussi constaté bien souvent que le consentement de l’un des conjoints n’est parfois pas effectif quand il s’agit d’un intérêt visé par les familles des mariés coutumiers. 

Dans bien de cas, ces arrangements entre familles sont à la base de certains drames dans des couples. En Côte d’Ivoire, à Abobo, une dame a mortellement poignardé son concubin avec qui elle avait contracté un mariage coutumier. 

Selon les faits rapportés par les médias locaux, le concubin est mort après une bagarre avec sa concubine à leur domicile. Le dimanche 27 septembre 2020, suite à une enquête minutieuse la concubine est passée aux aveux en déclarant être l’auteur du meurtre de son conjoint en le poignardant à la poitrine avec un couteau. Après avoir commis le crime, la dame affirme avoir jeté ledit couteau sur le toit d’une boutique du quartier où il y a été retrouvé. 

À en croire la présumée meurtrière auditionnée, son conjoint entretenait régulièrement des rapports sexuels forcés avec elle après le mariage coutumier, ce qui l’aurait poussé à poser cet acte.

2021 © L-FRII MEDIA