Les actes macabres se succèdent au Sénégal. Après la jeune fille Coumba Yade qui a été tuée par son ex copain à Thiès (centre), une autre fille, celle du Directeur général de l’Adl, a été violée et tuée, samedi à Tambacounda (est du pays), rapporte des médias locaux.

Bineta Camara, la fille du directeur général de l’Agence de développement local (Adl), Malal Camara, a été violée et étranglée à mort ce samedi chez elle alors qu’elle venait de souffler ses 23 bougies le mardi 14 mai.

Elle est née le 14 mai 1996. Bachelière en 2013 au lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda, elle a intégré l’École supérieure polytechnique de Dakar (Esp, ex-Ensut).

D’après les informations, la victime, après avoir obtenu son diplôme, avait décidé de “soutenir sa mère commerçante, en attendant de trouver un contrat”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Vers un oui (décisif) de Laurent Gbagbo ?

Drame-La fille d'un DG violée et étranglée à mort ce samedi 18 mai … le vigile de la maison soupçonné
La fille assassinée et son père

Bineta gérait jusqu’à ce 19 mai 2019 fatidique, jour de son décès, le magasin de sa mère qui officie dans la vente de tissu. Elle est décrite dans le quartier de Saré Guilèle comme une fille “pieuse”, “respectueuse” et “travailleuse”.

La police a ouvert une enquête pour mettre la main sur l’auteur ou les auteurs de ce crime qui a ému toute la ville de la capitale du Sénégal Oriental.

L’autopsie a été réalisée ce matin et la famille attend l’autorisation pour pouvoir inhumer sa fille.
Pour l’heure, le vigile de la maison est en garde à vue et d’autres arrestations prévues durant l’enquête qui a été ouverte par la police.

Lire aussi : Togo : La GIZ poursuit son approche pour plus de candidatures féminines pour l’équité genre

Au Sénégal, au regard de la multiplication ces derniers temps des crimes odieux, des voix se sont levées pour réclamer le retour de la peine de mort. Sur les réseaux sociaux mais également à travers les médias classiques, ces Sénégalais marquent leur indignation face à cette situation.

Avec Koaci