>

Drame : un jeune de 19 ans meurt après avoir été abattu alors qu’il intervenait dans une querelle de parents

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Un jeune homme de 19 ans est mort après avoir été abattu par un inconnu alors qu’il tentait de ramener la paix entre sa mère et son père lors d’une dispute.

Le poste de police de Kamukunji, au Kenya, enquête sur ce malheureux incident afin de déterminer qui a tiré les coups de feu et quelles étaient ses intentions.

Selon pulselive.co.ke, la tristesse s’est emparée de la famille du couple de Buruburu, à Nairobi, à la suite de cet événement bizarre.

L’homme armé a tiré sur le défunt et sa mère, mais elle a survécu, tandis que lui a été déclaré mort à son arrivée à l’hôpital Mama Lucy.

Sa mère a été transférée au Kenyatta National Hospital pour des soins supplémentaires.

Pulselive.co.ke rapporte qu’un rapport de police déposé au poste de police de Kamukunji indique que le couple est arrivé à son domicile à 3h45 du matin et s’est disputé après que la femme a refusé de suivre son mari dans la maison.

Les inspecteurs qui ont enquêté sur la fusillade ont déclaré que le couple s’est disputé pendant environ 2 heures et que leur fille de 13 ans a pu l’entendre.

Une partie du rapport déposé au poste de police dit : « La fille a dit à la police que le père est monté à l’étage où ils vivent, laissant la femme dehors. Il a commencé à prendre du whisky et lorsque la fille a demandé au père où était la mère, il n’a pas répondu ».

La fille s’est alors inquiétée, est allée réveiller son frère et lui a demandé d’aller voir leur mère, qui était dehors.

Les deux ont décidé d’informer leur grande sœur du désaccord de leurs parents, et le jeune homme a alors demandé à l’adolescente de 13 ans d’aller chercher son téléphone à la maison.

« Elle s’est précipitée vers la maison et quand elle revenait après avoir récupéré le téléphone, elle a entendu deux coups de feu et elle a clairement vu un homme tenant une arme. C’est alors qu’elle est revenue en courant et a informé le père de ce dont elle avait été témoin », ajoute le rapport de police.

Le père a appelé à l’aide avant que la mère et le fils, ensanglantés, ne soient transportés à l’hôpital.